Fidéliser vos patients avec des outils intégrés à votre logiciel expert de la gestion du cabinet dentaire

Faites le choix d’une expérience patient maîtrisée
et en toute simplicité.

Comment donner envie à vos patients de se rendre dans votre cabinet dentaire ? Cela passe par une communication maîtrisée, dès la prise de rendez-vous du patient, jusqu’à la sortie de votre cabinet et voire même en dehors du cabinet dentaire, car rien n’est plus essentiel dans la fidélisation patient qu’un patient informé et satisfait.

Découvrez les 3 étapes clés pour que l’expérience patient soit maîtrisée grâce à des points de contacts réguliers avec votre cabinet dentaire.

Étape 1 : L’accès au cabinet dentaire

  • La prise de rendez-vous

Attente trop longue au téléphone pour joindre le secrétariat selon 78% des Français, impossibilité de joindre le cabinet (74%), accueil téléphonique pas agréable (64%)(2)… Face à cela, la prise de rendez-vous par Internet se démocratise. Accessible 7j/7 – 24h/24, la plateforme de prise de rendez-vous par le patient donne un accès direct à vos disponibilités, le rendez-vous se fixe en quelques clics et est automatiquement enregistré dans votre agenda logiciel.

Julie vous garantit la fiabilité et la sécurité des données importées via sa plateforme de RDV. À ce jour, Julie n’a aucune passerelle avec un service externe de prise de rendez-vous en ligne. En cas d’utilisation de passerelle externe, nous ne pouvons garantir la fiabilité des données.

  • Les rappels de rendez-vous

En couplant ce service à un système de rappel de rendez-vous par SMS, vous pourrez alors dire adieu aux 7 à 8 annulations par semaine qui perturbent votre agenda : aujourd’hui, 80% des SMS sont lus dans les 4 minutes(3). Vous diviserez ainsi par 5 le taux d’absentéisme de vos patients.

Et si les annulations persistent ? Ce même système vous donnera la possibilité d’envoyer 48 à 24h avant le rendez- vous de vos patients, un ultime SMS avec réponse du patient. En cas de réponse négative, vous recevrez alors une notification vous informant de l’annulation du rendez-vous – ce dernier passera automatiquement en « excusé » dans votre agenda – et un processus automatique se lancera afin de trouver un patient susceptible d’être intéressé par le créneau disponible.

Utiliser le service de prise de rendez-vous en ligne intégré à votre logiciel expert de la gestion du cabinet dentaire vous évite de perdre du temps avec la double saisie d’agenda et diminue le risque d’erreur de saisie.

Un réel confort, autant pour les assistant(e)s qui reçoivent moins d’appels et n’ont plus besoin d’effectuer les rappels de rendez-vous manuellement, que pour l’équipe du cabinet dentaire qui peut davantage être assistée, ou les patients qui peuvent prendre rendez-vous quand ils le veulent et d’où ils le veulent.

Étape 2 : une prise en charge optimisée 

  • La numérisation des documents patients

Aujourd’hui, 74% des Français pensent que le développement des nouvelles technologies et du digital améliorera leur implication dans le suivi de leur traitement. Cependant, seuls 14% indiquent que leur médecin leur a déjà recommandé un objet connecté médical ou grand public(4).

Fiche patient, questionnaire médical, consentement éclairé, devis… En optant pour la numérisation de ces documents, vous pouvez envoyer directement ces documents sur une tablette pour consultation, mise à jour des informations ou même signature par vos patients. Ils peuvent ainsi prendre connaissance des informations à compléter et à signer directement sur la tablette. Ces derniers seront ensuite renvoyés et enregistrés dans la fiche patient de votre logiciel.

resultat_probleme_renoncements
  • Une approche « conseil » pour vos plans de traitement

Le patient ne retient même pas 10% des informations données. C’est pour cela qu’au-delà d’une proposition de traitement efficace, il vous faut communiquer et informer votre patient en appuyant votre discours d’images et de vidéos.

En illustrant vos propositions de soins, vous expliquez à vos patients les différents cas de traitements possibles grâce à un grand nombre de vidéos didactiques classées par thème : de l’endodontie, en passant par l’extraction, ou encore les prothèses fixes et amovibles.

Vous pouvez également créer en quelques clics vos scénarios types de plans de traitement à présenter à vos patients et détailler davantage les interventions proposées grâce à la personnalisation de vos vidéos et scénarios, ou encore retrouver les scénarios présentés à vos patients dans leur bibliothèque patient.

La numérisation permet, au-delà d’un gain de temps pour le cabinet dentaire, que le patient prenne une part active et interactive à la mise à jour de ses données. La compréhension des documents et plans de traitement est facilitée, l’utilisation au fauteuil optimisée, le tout permettant d’augmenter de + d’1/3 le nombre de devis acceptés.

 

Étape 3 : parce que la communication patient continue, même après le rendez-vous…

Passé son rendez-vous, votre patient n’aura pas le réflexe de s’imposer des contrôles réguliers pour éviter un prochain problème buccal. C’est à ce moment-là que vous devez pouvoir être en mesure de lui envoyer des rappels de prévention, ne serait-ce que pour un simple détartrage, afin de détecter l’arrivée possible d’une future infection qui, non soignée dans les temps, pourrait empiéter sur son état de santé général.

Sachez que votre logiciel expert de la gestion du cabinet dentaire intègre des outils qui vous accompagnent dans votre démarche de prévention tels que les rappels de prévention qui, une fois paramétrés selon vos souhaits, sont envoyés automatiquement par SMS et vous permettent de faire revenir régulièrement près de 58% de vos patients.

Motiver votre patient à entretenir une bonne hygiène bucco-dentaire est un bon moyen de le mobiliser : en s’impliquant sur sa santé, il deviendra plus exigent avec lui-même, et sera d’autant plus satisfait de son traitement. Ou comment fidéliser vos patients par une communication préventive.

Sources :
(1) www.nextdentiste.com
(2) www.mondocteur.fr
(3) opérateur Orange
(4) « Le numérique au service de la qualité des soins » – Information Dentaire, avril 2018

A lire aussi :