La parution au Journal Officiel d’un décret et d’un arrêté le 4 décembre 2020 autorise les chirurgiens-dentistes à réaliser les tests de dépistage antigénique en cabinet.
Alors, quelle facturation et quelle cotation doit-on appliquer pour la réalisation de ces tests ?

Le test antigénique consiste en un prélèvement par voie nasale avec un écouvillon permettant de détecter les antigènes que produit le virus SARS-CoV-2. Il cherche à déterminer si la personne est infectée au moment du test.

Avec un résultat disponible en 15 à 30 minutes, ces tests antigéniques, pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie, permettent la mise en œuvre sans délai des mesures d’isolement et de contact tracing.

Source : Extrait du Document du Ministère Tests antigéniques rapides : kit de déploiement

Quelle facturation appliquer ?

Quatre options s’offrent au chirurgien-dentiste :

  • Si une consultation, le test (TAG) + saisie SI-DEP sont effectués dans la séance, le praticien cote C et C1,13 soit 23 € + 25,99 € = 48,99 €. Il faut réaliser deux facturations distinctes.
  • Si dans la même séance sont réalisés : la consultation, le test (TAG) + saisie SI-DEP + contact tracing, le praticien pourra coter C et C1,13  + MCD (majoration chirurgien-dentiste lors des astreintes) soit 23 € + 25,99 € + 30 € = 78,99 €. Il faut réaliser deux facturations distinctes.
  • Si des actes techniques sont réalisés dans la même séance que le test (TAG) + saisie SI-DEP : il faudra coder le code CCAM de l’acte et C1,13 (25,99 €). Il faut réaliser deux facturations distinctes.
  • Si des actes techniques sont réalisés dans la même séance que le test (TAG) + saisie SI-DEP + contact tracing : il faudra coder le code CCAM de l’acte et C1,13 + MCD soit 25,99 € + 30€ = 55,99 €. Il faut réaliser deux facturations distinctes.

Comment coter les tests antigéniques ?

Les 4 nouveaux actes doivent être crées dans le module paramétrage des actes Julie.

Pour cela, cliquez sur le menu :
1. Utilitaires
2. Paramétrage des actes. Puis cliquez sur le bouton « Ajouter ».

1) Paramétrage acte type prélèvement nasal

1. Remplir le paramétrage d’acte comme sur l’image ci-dessous.
2. Cliquer sur « Mémoriser de code »

2) Paramétrage acte type test antigénique

Ajouter un nouvel acte.

1. Remplir le paramétrage d’acte comme sur l’image ci-dessous.
2. Cliquer sur « Mémoriser de code »

3) Paramétrage acte type prélèvement salivaire

Ajouter un nouvel acte.

1. Remplir le paramétrage d’acte comme sur l’image ci-dessous.
2. Cliquer sur « Mémoriser de code »

4) Paramétrage acte type tracing

Le code MCD correspond à la codification de majoration lors de permanence de soins. Il est peut-être déjà paramétré dans votre logiciel.
Pour en savoir plus, lire notre article : Comment réaliser la cotation de la majoration MCD depuis Julie ?

Autrement, l’acte est à créer.

1. Remplir le paramétrage d’acte comme sur l’image ci-dessous.
2. Cliquer sur « Mémoriser de code »

Comment activer la prise en charge 100% sur les actes de test + tracing ?

Dans l’historique médical du patient :

1. Double-cliquez sur l’acte

2. Cliquez sur le bouton « Détails »

3. Sélectionnez l’onglet « AMO »

4. Cochez la case « Traitement exonérant »

 

Répétez l’opération pour les actes concernés.

Pensez à utiliser la fonctionnalité des favoris afin de gagner du temps dans la cotation.

Créez les scénarios de chaines d’actes et enregistrez-les en favoris. Un clic suffit pour réutiliser la chaîne d’acte souhaitée pour les prochains patients, comme dans l’exemple animé.

A lire aussi :